15/06/2024

Algérie24.net

Les News en toute liberté sans buzz

La Chine sanctionne Boeing et deux autres sous traitants avec des sanctions symboliques

USA Chine

La Chine a sanctionné trois sous-traitants américains de la défense dans une mesure essentiellement symbolique qui signale son mécontentement face aux ventes d’armes américaines à Taiwan le jour même où l’île installe un nouveau dirigeant.

Boeing Defence, Space & Security, General Atomics Aeronautical Systems Inc. et General Dynamics Land Systems Inc. ont été ajoutés à la liste des « entités peu fiables » pour avoir fourni des armes à Taïwan, selon les déclarations lundi du ministère du Commerce à Pékin.

La liste vise à punir les entreprises, organisations ou individus qui portent atteinte à la sécurité nationale. Les sanctions peuvent inclure des restrictions sur le commerce, les investissements et les visas.

Cette décision intervient au moment où Taiwan investit un nouveau président, Lai Ching-te. Il s’est engagé à continuer à entretenir des liens étroits avec les États-Unis, notamment sur le plan militaire, tout comme son prédécesseur, Tsai Ing-wen. La Chine s’est engagée à mettre Taïwan sous son contrôle à terme, par la force si nécessaire.

Lire la suite : La Chine frappe les États-Unis avec des sanctions « symboliques » contre Lockheed et Raytheon

Les trois sociétés rejoignent Lockheed Martin Corp. et une filiale de Raytheon Technologies Corp., qui ont été ajoutées à la liste début 2023.

Cette décision n’aura probablement que peu ou pas d’effet sur les entreprises, car les entreprises américaines de défense n’ont pas tendance à faire des affaires en Chine. Le PDG de la filiale Boeing, Ted Colbert, a été frappé par des sanctions de la Chine en 2022.