Washington sanctionne Pékin pour son comportement en mer de Chine du Sud

Washington sanctionne Pékin pour son comportement en mer de Chine du Sud

WASHINGTON (Reuters) – Les Etats-Unis ont imposé jeudi de nouvelles sanctions à la Chine pour punir son comportement “coercitif” contre les pays riverains de la mer de Chine méridionale ayant des différends territoriaux avec Pékin.

Donald Trump multiplie ces derniers jours les mesures de rétorsion contre la Chine afin de cimenter dans les ultimes jours de son mandat la ligne dure qu’il a adoptée vis-à-vis de Pékin, alors que Joe Biden doit être investi le 20 janvier.

Les Etats-Unis s’opposent de longue date aux revendications maritimes chinoises en mer de Chine du Sud, région hautement stratégique potentiellement riche en hydrocarbures.

Washington accuse Pékin de chercher à intimider les autres Etats côtiers comme le Vietnam ou les Philippines. La Chine accuse de son côté les Etats-Unis de chercher à déstabiliser la région en y envoyant ses navires de guerre et avions de combat.

“Les Etats-Unis soutiennent les pays du Sud-Est asiatique qui veulent pouvoir défendre leurs intérêts et leurs droits souverains”, a déclaré le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo en dévoilant ce nouveau train de sanctions.

“Nous continuerons d’agir jusqu’à ce que Pékin mette fin à son comportement coercitif en mer de Chine méridionale.”

Des cadres d’entreprises publiques chinoises, des responsables du Parti communiste et des officiers de la marine sont visés par ces sanctions, qui consistent essentiellement en des restrictions de visas.

Le géant pétrolier chinois CNOOC a par ailleurs été ajouté à une liste noire du département du Commerce, qui l’accuse de harcèlement et de comportement menaçant dans les activités d’exploration d’hydrocarbures en mer de Chine du Sud.

Le groupe pétrolier devra désormais obtenir une licence spécifique pour importer des Etats-Unis des produits de haute technologie.

Share

Written by:

3 243 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis