Iran: Les inspecteurs du nucléaire des Nations unies expulsés si les sanctions ne sont pas levées

Iran: Les inspecteurs du nucléaire des Nations unies expulsés si les sanctions ne sont pas levées

DUBAI (Reuters) – L’Iran expulsera les inspecteurs des Nations unies à moins que les Etats-Unis ne lèvent leurs sanctions d’ici au 21 février, date butoir fixée par le Parlement, a annoncé un législateur samedi.

En novembre, le Parlement iranien avait adopté en première lecture un projet de loi invitant le gouvernement iranien à intensifier l’enrichissement d’uranium et à s’affranchir un peu plus des dispositions de l’accord international sur son programme nucléaire.

“Selon la loi, si les Américains ne lèvent pas leurs sanctions d’ici le 21 février, nous expulserons définitivement les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) du pays et mettrons un terme à la mise en place du Protocole additionnel”, a déclaré le député Ahmad Amirabadi Farahani.

“Encore une fois, le régime iranien utilise son programme nucléaire pour extorquer la communauté internationale et menacer la sécurité régionale”, a dit le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, dans un communiqué.

Lundi, l’Iran a annoncé avoir repris la production de l’uranium enrichi à hauteur de 20% dans son usine souterraine de Fordo, un niveau bien supérieur au seuil fixé par l’accord de Vienne de 2015.

Share

Written by:

3 525 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis