L’Iran se prépare à exporter plus de pétrole si les sanctions sont allégées

L’Iran se prépare à exporter plus de pétrole si les sanctions sont allégées

(Reuters) – L’Iran a chargé son ministère du Pétrole de préparer les installations de brut du pays à fonctionner à pleine capacité dans les trois mois, ont annoncé dimanche les médias d’État, avant un éventuel assouplissement des sanctions américaines qui suivrait l’entrée en fonctions du président américain élu Joe Biden.

Selon les médias officiels, le président Hassan Rohani aurait déclaré que l’Iran exportait plus de deux millions de barils par jour avant que le président américain Donald Trump ne quitte l’accord nucléaire de 2015 avec six autres puissances, en 2018, et n’impose à nouveau des sanctions qui ont durement frappé l’économie iranienne en réduisant fortement ses exportations pétrolières.

Joe Biden, qui entrera en fonction le 20 janvier, a déclaré qu’il renouerait avec le pacte de 2015 et lèverait les sanctions si Téhéran revenait à un “strict respect de l’accord nucléaire”.

Hassan Rouhani a précisé dimanche que son pays se préparait à une augmentation rapide de sa production de pétrole, selon l’agence de presse officielle IRNA.

“Le ministère du Pétrole prendra toutes les mesures nécessaires pour préparer les installations de l’industrie pétrolière à produire et à vendre – proportionnellement à la capacité disponible – dans les trois prochains mois”, a précisé IRNA en citant Hassan Rohani.

On estime que l’Iran exporte aujourd’hui moins de 300.000 barils de pétrole par jour, contre un pic de 2,8 millions en 2018.

Share

Written by:

3 140 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis