Pour le parlement néerlandais, le traitement des Ouïghours en Chine est un génocide, le monde musulman se tait

Pour le parlement néerlandais, le traitement des Ouïghours en Chine est un génocide, le monde musulman se tait

AMSTERDAM (Reuters) – Le Parlement néerlandais a adopté jeudi une motion non-contraignante déclarant que le traitement de la minorité musulmane des Ouïghours dans la région chinoise du Xinjiang équivalait à un génocide, une démarche inédite de la part d’un pays européen.

Pékin nie toute violation des droits de l’homme dans ce qu’il décrit comme des centres de rééducation, mais que plusieurs pays dont les Etats-unis considèrent comme des camps d’internement dans le Xinjiang.

“Un génocide de la minorité des Ouïghours se produit en Chine”, dit le texte voté à Amsterdam, qui n’accuse pas directement le gouvernement chinois d’en être responsable.

Le parti conservateur du Premier ministre Mark Rutte a voté contre le texte.

Le Canada a adopté lundi une résolution similaire, décrivant le traitement par Pékin des Ouïghours comme un génocide.

L’administration de l’ancien président américain Donald Trump a déclaré le mois dernier que la Chine s’est rendue coupable de génocide et de crimes contre l’humanité dans la région du Xinjiang contre la minorité des Ouïghours.

Le gouvernement des Pays-Bas ne souhaite pas utiliser le terme de “génocide”, a déclaré le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Stef Blok, car ni les Nations unies ni un tribunal international n’ont qualifié ainsi la situation.

S’exprimant devant les journalistes après le vote au parlement, Stef Blok a souligné que la situation des Ouïghours était un “important motif d’inquiétude”.

Share

Written by:

3 343 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis