20/05/2022

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Les États-Unis réduisent la présence de l’ambassade d’Ukraine alors que les craintes de guerre augmentent

russie_usa

WASHINGTON (AP) – Le département d’État a ordonné dimanche aux familles de tout le personnel américain de l’ambassade des États-Unis en Ukraine de quitter le pays au milieu des craintes accrues d’une invasion russe.

Le département a dit aux personnes à charge des membres du personnel de l’ambassade des États-Unis à Kiev qu’ils devaient quitter le pays. Il a également déclaré que le personnel non essentiel de l’ambassade pourrait quitter l’Ukraine aux frais du gouvernement.

Cette décision est intervenue au milieu des tensions croissantes concernant le renforcement militaire de la Russie à la frontière ukrainienne qui n’ont pas été apaisées lors des pourparlers vendredi entre le secrétaire d’État Antony Blinken et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à Genève.

Les responsables du département d’État ont souligné que l’ambassade de Kiev restera ouverte et que l’annonce ne constitue pas une évacuation. Cette décision était envisagée depuis un certain temps et ne reflète pas un assouplissement du soutien américain à l’Ukraine, ont déclaré les responsables.

Dans un communiqué, le département d’État a noté des informations récentes selon lesquelles la Russie prévoyait une action militaire importante contre l’Ukraine. Cependant, le ministère russe des Affaires étrangères a accusé les pays de l’OTAN d’aggraver les tensions autour de l’Ukraine par la désinformation.

Le Département d’État a ajouté : « Les conditions de sécurité, en particulier le long des frontières de l’Ukraine, en Crimée occupée par la Russie et dans l’est de l’Ukraine contrôlée par la Russie, sont imprévisibles et peuvent se détériorer sans préavis. Des manifestations, parfois violentes, se produisent régulièrement dans toute l’Ukraine, y compris à Kiev. »

L’avis de voyage du département, qui avait mis en garde contre les voyages en Ukraine en raison du COVID-19 ainsi que des tensions sur la Russie, a été modifié dimanche pour porter un avertissement plus fort.

« Ne voyagez pas en Ukraine en raison des menaces accrues d’action militaire russe et de COVID-19. Faites preuve d’une prudence accrue en Ukraine en raison de la criminalité et des troubles civils. Certaines zones présentent un risque accru », a indiqué le ministère.

L’avis de voyage pour la Russie a également été modifié : « Ne voyagez pas en Russie en raison des tensions persistantes le long de la frontière avec l’Ukraine, du potentiel de harcèlement contre les citoyens américains, de la capacité limitée de l’ambassade à aider les citoyens américains en Russie, du COVID-19 et des entrées connexes. les restrictions, le terrorisme, le harcèlement par les agents de sécurité du gouvernement russe et l’application arbitraire de la loi locale.

Le département d’État n’a pas voulu dire combien d’Américains, selon lui, se trouvent actuellement en Ukraine. Les citoyens américains ne sont pas tenus de s’inscrire auprès des ambassades lorsqu’ils arrivent ou prévoient de rester à l’étranger pendant de longues périodes.