Des kits de test rapide de coronavirus fournis par la Chine à l’Espagne et à la République tchèque sont défectueux

Partagez cet article

Selon le site d’informations tchèque Expats.cz, jusqu’à 80% des 150 000 kits de test coronavirus rapides et portables livrés par la Chine à la République tchèque au début du mois étaient défectueux . Les tests peuvent fournir un résultat en 10 ou 15 minutes mais sont généralement moins précis que les autres tests.

En raison du taux d’erreur élevé, le pays continuera de s’appuyer sur des tests de laboratoire conventionnels, dont le nombre est d’environ 900 par jour.

Le ministère de la Santé a payé 546 000 $ pour 100 000 kits de test, tandis que le ministère de l’Intérieur a payé les 50 000 autres.

Pendant ce temps, l’Espagne, qui compte plus de 56 000 personnes infectées et plus de 4 000 décès par coronavirus, le deuxième plus grand nombre de décès dans le monde après l’Italie, a constaté aussi que les kits de test rapide de coronavirus qu’elle avait achetés à la société chinoise Bioeasy n’avaient identifié correctement que 30%  des cas du coronavirus, selon le journal espagnol El Pais .

Le directeur du Centre espagnol pour les alertes et les urgences sanitaires, Fernando Simón, a déclaré que l’Espagne avait testé 9 000 kits de test et les retournerait en fonction de leur taux d’erreur élevé.

Les études réalisées sur les tests qui ont découvert le taux d’erreur élevé ont amené la Société espagnole des maladies infectieuses et de microbiologie clinique à recommander officiellement que les tests ne soient pas utilisés.

L’ambassade de Chine en Espagne a affirmé que les produits Bioeasy ne sont pas inclus dans les produits que la Chine a fournis aux pays où le virus s’est propagé. algerie24.net

Donner votre avis