Coronavirus: Pour l’Allemagne , l’épidémie ne fait que commencer dans le pays

Partagez cet article

BERLIN (Reuters) – Le ministère allemand de la Santé a mis en garde mercredi contre toute surinterprétation du faible taux de mortalité lié au nouveau coronavirus enregistré en Allemagne par rapport à d’autres pays, soulignant notamment que l’épidémie ne faisait que commencer dans le pays.

“Nous en sommes au tout début de l’épidémie ici en Allemagne et nous avons commencé les tests de dépistage très tôt”, a déclaré un porte-parole du ministère en suggérant que les chiffres allemands pourraient donc inclure davantage de cas bénins.

“Un autre facteur d’explication possible est démographique: jusqu’ici en Allemagne nous avons plutôt été confrontés à des cas d’infection chez des personnes relativement jeunes”, a-t-il ajouté.

Ce porte-parole a également insisté sur le fait que la situation était encore susceptible d’évoluer. “Nous en sommes au début de l’épidémie donc il est bien trop tôt pour lever l’alerte. Ces chiffres peuvent changer.”

D’après les dernières données disponibles communiquées mercredi matin par l’institut fédéral Robert Koch, l’Allemagne compte 31.554 cas confirmés de contamination, dont 149 mortels.

Donner votre avis