Arabie saoudite : Les enfants de Khashoggi “pardonnent” à ses meurtriers

Partagez cet article

PARIS (Reuters) – Les enfants du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué en octobre 2018 au consulat saoudien d’Istanbul, ont déclaré vendredi avoir pardonné aux meurtriers de leur père.

“Durant cette nuit sacrée de ce mois sacré (du ramadan) nous nous rappelons les paroles de Dieu disant: si une personne pardonne et se réconcilie, sa récompense est due par Allah”, a écrit Salah Khashoggi, fils du journaliste, sur Twitter.

“C’est pourquoi nous, les fils du martyr Jamal Khashoggi, annonçons avoir pardonné à ceux qui ont tué notre père”, a-t-il ajouté.

Jamal Khashoggi a été tué le 2 octobre 2018 dans les locaux du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. Cinq accusés ont été condamnés à mort et trois autres à de la prison ferme à l’issue d’un procès qui s’est tenu en décembre dernier en Arabie.

Donner votre avis