01/07/2022

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Les Turcs veulent inspecter le consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul

RYAD (Reuters) – Le prince héritier saoudien, Mohamed ben Salman, s’est déclaré prêt à autoriser des Turcs à inspecter le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, à la suite de la disparition mardi du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

La fiancée du journaliste et un ami proche affirment que Jamal Khashoggi n’est pas ressorti du consulat saoudien à Istanbul, où il s’était rendu mardi.

Les ONG des droits de l’homme ont demandé à Ryad de procéder à des vérifications, les autorités turques et saoudiennes ayant donné des comptes rendus divergents sur la disparition du journaliste, Ankara disant que rien ne prouve qu’il a quitté la mission diplomatique tandis que les Saoudiens assurent qu’il est reparti le même jour, après le rendez-vous qu’il avait eu au consulat.

« Les lieux relèvent du territoire souverain [saoudien], mais nous leur permettrons d’entrer et d’inspecter, de faire tout ce qu’ils veulent », a dit le prince héritier dans une interview à Bloomberg, diffusée vendredi. « Nous n’avons rien à cacher », a-t-il assuré.

« S’il était en Arabie saoudite, je le saurais », a-t-il ajouté.

Jamal Khashoggi s’est exilé aux Etats-Unis il y a un an, craignant que ses opinions ne lui valent des représailles. Il a quitté l’Arabie en septembre 2017 quand les autorités l’ont sommé de cesser de s’exprimer sur Twitter.

Au cours de l’année écoulée, il a écrit une série d’articles publiés par le Washington Post, dans lesquels il dénonçait l’attitude de Ryad à l’égard du Qatar et s’indignait de la guerre au Yémen, de la répression politique ou de la censure.