19/05/2022

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Arabie saoudite : 16 blessés dans l’attaque d’un drone dans un aéroport depuis le Yémen

Drone

RIYADH, Arabie saoudite (AP) – L’agence de presse publique saoudienne a déclaré que 16 personnes de nationalités différentes ont été blessées lundi dans un aéroport du sud à la suite de l’interception et de la destruction d’un drone transportant des explosifs lancés depuis le Yémen.

La coalition dirigée par l’Arabie saoudite qui combat les rebelles houthis du Yémen aurait déclaré que le drone chargé de bombes ciblait l’aéroport du roi Abdallah dans la ville saoudienne de Jizan, près de la frontière avec le Yémen. Les forces de défense saoudiennes affirment que le drone a été lancé depuis l’aéroport de Sanaa dans la capitale yéménite.

La télévision publique saoudienne a rapporté que trois voyageurs étaient dans un état critique. Il a diffusé un court clip vidéo des conséquences qui montrait du verre brisé sur le sol à l’intérieur de l’aéroport près d’un magasin de crème glacée Baskin-Robbins. La chaîne d’information publique Ekhbariya a ensuite montré des voyageurs se déplaçant dans l’aéroport de Jizan et a signalé que les vols avaient repris leur fonctionnement normal.

L’Arabie saoudite est impliquée dans la guerre civile au Yémen depuis 2015, luttant contre les Houthis soutenus par l’Iran qui ont envahi la capitale de Sanaa et chassé du pouvoir le gouvernement internationalement reconnu. Malgré sept années de combats et de guerre, les Houthis contrôlent toujours Sanaa et une grande partie du nord du Yémen.

L’attaque contre Jizan, une région proche de la frontière entre l’Arabie saoudite et le Yémen, survient à la veille d’une journée patriotique dans le royaume alors que la nation se prépare à célébrer son tout premier jour de fondation. La date, qui est différente de la fête nationale traditionnelle, est censée commémorer symboliquement la fondation et l’unification de l’État saoudien par ses dirigeants Al Saud. Des célébrations nationales ont été prévues et le roi l’a considéré comme un jour férié pour les secteurs privé et public.

L’incident survient également moins de deux semaines après qu’une tentative d’attaque et d’interception de drone similaire a fait 12 blessés dans un aéroport de la région d’Abha, dans le sud de l’Arabie saoudite, également près de la frontière du royaume avec le Yémen.

La guerre au Yémen a tué des dizaines de milliers de personnes, combattants et civils, et a engendré la pire crise humanitaire au monde. Beaucoup d’autres ont été déplacés à l’intérieur du pays.

Les Nations Unies ont déclaré que les pertes civiles de janvier étaient les plus élevées depuis au moins trois ans. Plus de 650 civils ont été tués ou blessés le mois dernier par des frappes aériennes, des bombardements, des tirs d’armes légères et d’autres violences. Une frappe aérienne de la coalition a frappé un centre de détention dans le bastion houthi de Saada en janvier, tuant ou blessant plus de 300 détenus.

Les combats dans la ville stratégique de Marib au cours des derniers mois ont entraîné une augmentation des attaques des Houthis contre l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, qui font partie de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et soutiennent les milices yéménites combattant les Houthis.