Washington se réserve un droit de sanction à l’avenir contre MBS

MBS

WASHINGTON (Reuters) – La Maison blanche a fait savoir lundi que les Etats-Unis se réservaient le droit de sanctionner à l’avenir le prince héritier d’Arabie saoudite Mohamed ben Salman si cela s’avérait nécessaire.

“Bien entendu, nous nous réservons le droit de prendre toute mesure à tout instant et à notre manière”, a déclaré la porte-parole de la Maison blanche, Jen Psaki.

“Historiquement, les Etats-Unis, par l’intermédiaire de ses présidents démocrates et républicains, n’ont généralement jamais sanctionné les chefs de gouvernement des pays avec lesquels nous entretenons des relations diplomatiques.”

Dans un rapport déclassifié vendredi par la Maison blanche, la CIA a écrit que Mohamed ben Salman avait approuvé l’opération visant à capturer ou tuer le journaliste Jamal Khashoggi.

Related posts

Donner votre avis