20/01/2022

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

USA: C’est une usure métallique qui serait responsable de la panne du Boeing 777 à Denver

Boeing 777

WASHINGTON (Reuters) – Le Bureau national américain de la sécurité des transports (NTSB) a déclaré lundi que les dommages constatés sur une pale creuse du moteur Pratt & Whitney ayant connu une panne lors du vol d’un Boeing 777-200 de la compagnie United Airlines à Denver semblaient compatibles avec une usure métallique.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, le directeur du NTSB a ajouté que les premiers éléments ne permettaient pas de déterminer avec certitude si la panne du moteur P&W4000 peu après le décollage de l’appareil samedi était similaire à celle connue par un autre Boeing 777 en février 2018.

La pale moteur de l’avion de United doit être examinée mardi dans un laboratoire de Pratt & Whitney sous la supervision d’enquêteur du NTSB.

« Ce qui est important est que nous comprenions véritablement les faits, les circonstances et les conditions de cet incident particulier avant de pouvoir le comparer avec un autre incident quelconque », a déclaré Robert Sumwalt aux journalistes.

L’administration fédérale américaine de l’aviation civile (FAA) prévoit de publier bientôt une nouvelle directive d’urgence visant à renforcer les inspections des pales creuses.

Robert Sumwalt a déclaré que l’incident de samedi n’était pas considéré comme une panne moteur non maîtrisée, puisque l’anneau de confinement a retenu les pièces qui s’envolaient, et que la carlingue de l’appareil n’a subi aucun dégât structurel.