L’Arabie saoudite porte assistance à un pétrolier iranien en panne de moteur

Partagez cet article

DUBAI (Reuters) – Un bâtiment de la garde-côte saoudienne a porté assistance à un navire pétrolier iranien en difficulté alors qu’il naviguait en mer Rouge, au large de Djeddah. c’est l’information rapportée ce jeudi l’agence officielle de presse saoudienne SPA.

L’équipage du tanker Happiness 1, en panne de moteur, avait lancé un signal de détresse qui a été transmis aux autorités saoudiennes via le chargé d’affaires de la délégation iranienne auprès des Nations unies – Ryad a rompu ses relations diplomatiques avec Téhéran début 2016.

“Toutes les précautions nécessaires ont été prises pour la sécurité de l’équipage et pour faire en sorte qu’il n’y ait pas d’atteinte à l’environnement”, ajoute l’agence SPA.

L’équipage du pétrolier comprenait 26 marins (24 Iraniens et deux Bangladais). Le navire, qui faisait route vers le canal de Suez, se trouvait à 70 km au sud-ouest du port de Djeddah lorsque ses moteurs sont tombés en panne.

Citée par l’agence iranienne de presse Shana, la NITC, la compagnie nationale iranienne de transport maritime de pétrole a précisé que les membres d’équipage étaient sains et saufs et que le bâtiment était en sécurité.

Une voie d’eau en salle des moteurs est à l’origine de l’incident, qui n’a provoqué aucune fuite de pétrole en mer, ajoute l’agence Shana.

Donner votre avis