Attérissage forcé d’un Boeing 737 MAX d’Air Canada suite à un problème de réacteur

Attérissage forcé d’un Boeing 737 MAX d’Air Canada suite à un problème de réacteur

(Reuters) – Un avion Boeing 737 MAX de la compagnie Air Canada qui faisait route vers Montréal en provenance de l’Etat américain de l’Arizona avec trois membres d’équipage à son bord a été contraint de se dérouter vers Tucson, dans l’Arizona, après un problème de réacteur, a déclaré vendredi Air Canada.

Dans un communiqué, la compagnie aérienne canadienne a indiqué que les pilotes ont reçu une “indication moteur” peu après le décollage et ont “décidé d’éteindre l’un des réacteurs”.

“L’appareil s’est dérouté vers Tucson, où il a atterri normalement et se trouve toujours” depuis l’incident, qui s’est produit le 22 décembre, a déclaré un porte-parole d’Air Canada.

“Les appareils modernes sont conçus pour pouvoir fonctionner avec un seul réacteur et nos équipages sont formés pour de telles procédures”, est-il ajouté dans le communiqué.

Une porte-parole de Boeing, sollicitée par Reuters pour un commentaire, a renvoyé les questions vers Air Canada et n’a pas effectué de déclaration supplémentaire.

Boeing et les compagnies aériennes se préparent à une surveillance accrue des 737 MAX alors que l’appareil de l’avionneur américain revient en service après 20 mois d’immobilisation mondiale suite à deux catastrophes meurtrières.

Le système anti-décrochage MCAS de l’appareil a été mis en cause pour les accidents survenus en octobre 2018 et mars 2019. Les réacteurs n’ont pas été impliqués.

Les Etats-Unis ont levé le mois dernier l’interdiction de vol du 737 MAX, tout en imposant à Boeing une série de mesures pour améliorer ses procédures de sécurité.

Share

Written by:

3 525 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis