L’UE compte imposer des sanctions à la Birmanie en dernier recours

L’UE compte imposer des sanctions à la Birmanie en dernier recours

BERLIN (Reuters) – L’Union européenne (UE) pourrait imposer des sanctions à la Birmanie en dernier recours en réponse au coup d’État militaire et à la répression de l’opposition dans le pays, a déclaré lundi le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, avant une réunion avec ses homologues du bloc.

“Nous ne sommes pas prêts à rester les bras croisés”, a déclaré Heiko Maas à son arrivée à Bruxelles. “Nous utiliserons toutes les voies diplomatiques pour pousser à un apaisement en Birmanie mais en même temps, en dernier recours, nous préparerons des sanctions contre le régime militaire en Birmanie”.

Trois semaines après sa prise de pouvoir, la junte militaire birmane n’a pas réussi à mettre fin aux protestations quotidiennes et au mouvement de désobéissance civile réclamant l’annulation du coup d’État du 1er février et la libération de la dirigeante élue Aung San Suu Kyi.

Share

Written by:

3 512 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis