18/10/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Birmanie: Les manifestants innovent en bloquant la circulation pour empêcher la répression

Manifestants Birmanie

(Reuters) – Les manifestants contre le coup d’Etat en Birmanie ont décidé mercredi de bloquer la circulation, prétextant que leur voiture est en panne afin d’empêcher les fourgons de police et les véhicules de l’armée de se déplacer pour réprimer les protestataires.

Les appels à une « campagne de voiture en panne » se sont rapidement répandus sur les réseaux sociaux, à l’appui de nombreuses images montrant des voitures bloquées au milieu de la chaussée, les capots relevés, en raison d’une prétendue panne.

« Tout le monde est confronté à des difficultés », raconte Thein Naing, un chauffeur de taxi qui a pris part aux manifestations à Rangoun, la capitale économique, après avoir renoncé à travailler ce mercredi, en raison de la flambée du prix de l’essence et du blocage de la circulation.

Les organisateurs de cette campagne espèrent réunir des millions de personnes à Sule, dans le centre de Rangoun.

« Garez votre ‘voiture en panne’ à 11 heures du matin et aidez les manifestants à se rendre à Sule dès que possible », a déclaré Maung Saung Kha, l’un des activistes du mouvement.

L’armée a pris le pouvoir le 1er février en Birmanie et décrété l’état d’urgence pour une durée d’un an, en contestant le résultat des élections législatives de novembre dernier largement remportées par la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti d’Aung San Suu Kyi.

Depuis, la dirigeante birmane a été inculpée pour infraction à la législation en vigueur sur les importations et la police a demandé son placement en détention. Des milliers de personnes ont également été arrêtées.