29/02/2024

Algérie24.net

Les News en toute liberté sans buzz

Les habitants de Gaza recherchent des cadavres dans les décombres après le violent bombardement israélien du quartier d’Al-Maghazi

GAZA

Les habitants de Gaza recherchent des cadavres dans les décombres après le violent bombardement israélien du quartier d’Al-Maghazi. Le ministère de la Santé, contrôlé par le Hamas, a déclaré que plus de 70 personnes avaient été tuées dans des frappes aériennes dans l’ancien camp de réfugiés. L’information n’a pas pu être vérifiée de manière indépendante. Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent des dizaines de sacs mortuaires blancs. Des femmes et des enfants figuraient également parmi les victimes, a indiqué le ministère.

Selon les chiffres de l’ONU, plus de 33 000 personnes vivent à Al-Maghazi. L’armée israélienne a déclaré qu’elle enquêtait sur ces informations.

GAZA

« Malgré les défis posés par les terroristes du Hamas opérant dans les zones civiles de Gaza, l’armée israélienne est attachée au droit international et prend des mesures réalisables pour minimiser les dommages causés aux civils », a déclaré l’armée.

Des frappes aériennes ont également été signalées dans le quartier d’Al-Bureij. Vendredi, l’armée israélienne a appelé les habitants à fuir, même si beaucoup n’ont pas d’électricité et ne reçoivent donc pas les avertissements. On leur a dit de chercher refuge à Deir al-Balah, à environ six kilomètres au sud, bien qu’Israël ait précédemment frappé des zones qu’il considérait comme sûres.

Parallèlement, le Times of Israel a rapporté que 156 soldats israéliens avaient été tués au cours de l’offensive terrestre de deux mois qui a suivi les attaques terroristes du Hamas contre Israël le 7 octobre. Le Hamas augmente les pertes israéliennes en adoptant des tactiques de guérilla, a déclaré le Wall Street Journal : avec 14 soldats israéliens tués rien que pendant le week-end.