Le Maroc condamne la publication de caricatures sur le prophète

Partagez cet article

RABAT (Reuters) – Le ministère marocain des Affaires étrangères a déclaré dimanche que la diffusion continue de caricatures “offensantes” du prophète Mahomet était un acte de provocation, après que des médias français ont publié des caricatures suite à l’assassinat de l’enseignant Samuel Paty plus tôt ce mois-ci.

Tout en condamnant les actes de sauvagerie commis au nom de l’islam, le Maroc “dénonce ces provocations offensant le caractère sacré de la religion musulmane”, a dit le ministère dans un communiqué.

Plusieurs pays du Moyen-Orient ont appelé au boycott de produits français du fait de la publication des caricatures.

Dans ce contexte de tensions diplomatiques, le président français Emmanuel Macron a appelé dimanche à l’unité et à la raison.

Donner votre avis