Le Conseil de sécurité des Nations unies condamne l’assassinat du président de Haïti

onu

PORT-AU-PRINCE (Reuters) – Les forces de sécurité haïtiennes combattent les assaillants armés qui ont assassiné le président Jovenel Moïse dans sa résidence privée la nuit dernière, et ont tué quatre des “mercenaires”, a annoncé mercredi le chef de la police, Leon Charles.

“La police est encore en train de combattre les assaillants”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse diffusée à la télévision, ajoutant que deux des assaillants avaient été arrêtés. “Ils seront tués ou capturés.”

Le Conseil de Sécurité des Nations unies a condamné mercredi l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse, et a appelé toutes les parties à “rester calme, à faire preuve de retenue et à éviter toute action pouvant mener à une plus grande instabilité”.

Dans un communiqué, le Conseil de sécurité a “lancé un appel véhément à tous les acteurs politiques en Haïti afin qu’ils s’abstiennent de tout acte violent, ou de toute incitation à la violence.” Il a aussi demandé à ce que les auteurs de ces actes soient traduits en justice.

Le Conseil de sécurité des Nations unies devrait se réunir jeudi pour évoquer la situation

Related posts

Donner votre avis