19/08/2022

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunira lundi sur le lancement d’un missile nord-coréen

AFP- Le Conseil de sécurité de l’ONU se réunira lundi à huis clos pour discuter des tests de ce que la Corée du Nord a qualifié de missile hypersonique, selon des sources diplomatiques.

La réunion a été demandée par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni – trois des cinq membres permanents du Conseil de sécurité – ainsi que l’Irlande et l’Albanie, ont indiqué jeudi les sources.

En 2017, le Conseil de sécurité a adopté à l’unanimité trois séries de sanctions économiques après que la Corée du Nord a effectué des essais nucléaires et de missiles – une rare démonstration d’unité pour cet organisme souvent bloqué.

Aucune déclaration commune n’est attendue après la réunion de lundi, a déclaré un diplomate, bien qu’un autre ait ajouté que des déclarations devraient être publiées avant ou après.

L’agence de presse centrale coréenne (KCNA), un média d’État, a déclaré que le missile de mercredi transportait une « ogive planante hypersonique » qui « a touché précisément une cible à 700 km (435 miles) », sans identifier le lanceur.

L’ogive a également démontré une « nouvelle » capacité, se déplaçant de 120 kilomètres latéralement après s’être détachée du lanceur pour frapper la cible, a-t-il ajouté.

Le lancement était le deuxième test signalé de ce que Pyongyang prétendait être des missiles planeurs hypersoniques, après un essai similaire en septembre dernier.

Les États-Unis, le Japon et le Canada ont été parmi ceux qui ont rapidement condamné le lancement de mercredi, déclarant qu’il violait plusieurs résolutions du Conseil de sécurité et menaçait la sécurité dans la région ainsi que la communauté internationale.

Pyongyang a fait valoir que le développement continu de ses technologies d’armement est nécessaire pour se défendre contre une éventuelle invasion américaine.