21/09/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

L’Angleterre et les USA accusent l’Iran d’être l’auteur de l’attaque contre un pétrolier en mer d’Oman

ISRAEL IRAN

DUBAI/LONDRES (Reuters) – Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont déclaré dimanche avoir la conviction que l’Iran était à l’origine d’une attaque menée au large d’Oman contre un pétrolier exploité par des intérêts israéliens, et qui a provoqué la mort d’un Britannique et d’un Roumain à bord.

Mis en cause également par Israël, l’Iran avait rejeté plus tôt dans la journée ces accusations.

Dans un communiqué, le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, a déclaré que les Etats-Unis étaient convaincus que l’Iran avait mené à l’aide de drones cette attaque “injustifiée”.

Les conclusions britanniques montrent qu’il est très probable que l’Iran ait utilisé un ou plusieurs drones pour mener cette attaque “illégale et impitoyable”, a déclaré pour sa part le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab.

“Nous pensons que cette attaque était délibérée, ciblée, et qu’elle constitue une violation manifeste du droit international par l’Iran”, a-t-il déclaré dimanche.

Londres et Washington ont déclaré travailler avec leurs partenaires internationaux afin d’aboutir à une réponse concertée.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett avait déjà accusé Téhéran de “tenter de fuir la responsabilité” de l’attaque, en niant en être l’auteur.

“Le régime sioniste (Israël) a créé l’insécurité, la terreur et la violence (…) Ces accusations concernant l’implication de l’Iran sont condamnées par Téhéran”, a déclaré pour sa part le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, lors de sa conférence de presse hebdomadaire.

La cible de cette attaque, le Mercer Street, bat pavillon libérien, ses propriétaires sont japonais mais il est exploité par Zodiac Maritime, une société contrôlée par des intérêts israéliens.

La marine américaine, qui escortait le pétrolier avec son porte-avions USS Ronald Reagan, a déclaré samedi que les premières indications “pointaient clairement” vers une attaque de drone.

“Je le déclare sans équivoque: L’Iran est à l’origine de l’attaque du navire”, a déclaré dimanche lors d’une réunion hebdomadaire de son cabinet Naftali Bennett, déclarant qu’il se fondait sur les éléments fournis par les services de renseignement.

“Nous avons, en tout cas, notre propre manière de transmettre le message à l’Iran”, a ajouté le Premier ministre israélien.

ISRAËL PROMET UNE “SÉVÈRE RIPOSTE”

Yair Lapid, le ministre israélien des Affaires étrangères, avait lui-même déclaré plus tôt que cette attaque justifiait une sévère riposte.

Zodiac Maritime s’est pour sa part borné à évoquer une “suspicion de piraterie”.

Plusieurs sources européennes et américaines proches des services de renseignement avaient indiqué dès vendredi que l’Iran était le principal suspect dans cette affaire.

Ces derniers mois, l’Iran et Israël s’accusent d’attaques contre leurs navires respectifs.