HRW accuse Israël de crimes d'”apartheid” contre les Palestiniens et contre sa propre minorité arabe

HRW accuse Israël de crimes d'”apartheid” contre les Palestiniens et contre sa propre minorité arabe

JERUSALEM (Reuters) – Human Rights Watch a accusé dans un rapport publié mardi Israël de mener des politiques d’apartheid et de persécution contre les Palestiniens – et contre sa propre minorité arabe – équivalentes à des crimes contre l’humanité.

L’ONG basée à New York a déclaré que le document n’était pas destiné à comparer l’Etat hébreu avec l’ère de l’apartheid en Afrique du Sud mais plutôt d’examiner si des “actes et politiques spécifiques” constituaient l’apartheid comme définit par le droit international.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a dénoncé des allégations “absurdes et fausses”. Il a accusé HRW de mener un “programme anti-israélien”, déclarant que le groupe cherchait depuis des années à “promouvoir les boycotts d’Israël”.

Ce rapport est publié quelques semaines à peine après que la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé l’ouverture d’une enquête sur d’éventuels crimes de guerre commis en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, citant l’armée israélienne et des groupes armés palestiniens comme possibles auteurs des crimes.

Dans le document, HRW mentionne les restrictions imposées par Israël sur les mouvements des Palestiniens et les territoires occupés comme exemples de mesures que l’ONG considère comme des crimes d’apartheid et de persécution.

Share

Written by:

3 429 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis