COVID-19: Plus de 21.000 morts en Grande-Bretagne

Partagez cet article

LONDRES (Reuters) – Plus de 21.000 personnes sont mortes du coronavirus en Angleterre et au Pays de Galle selon les données publiées mardi par le bureau national des statistiques, un bilan qui prend en compte les décès hors milieu hospitalier et qui fait de la Grande-Bretagne l’un des pays les plus endeuillés d’Europe après l’Italie.

Selon l’ONS, 21.284 personnes étaient mortes de ce virus au 17 avril, soit un taux de mortalité 52% plus élevé que les 13.917 décès recensés alors dans les hôpitaux et annoncés par le gouvernement le 18 avril dernier.

Plus de 7.000 décès (7.316) ont été recensés sur cette période dans les maisons de retraite britanniques, précise l’ONS.

Avec la prise en compte de ces décès, le bilan britannique dépasse ceux de France – qui prend en compte également les décès dans les maisons de retraite – et d’Espagne mais reste en deçà de celui de l’Italie, l’un des pays les plus endeuillés par l’épidémie dans le monde, selon les calculs de Reuters.

Au 17 avril, la France faisait état de 18.681 morts depuis le 1er mars, l’Italie en était à 22.745 décès et l’Espagne à 19.478 morts liées au virus apparu en décembre en Chine avant de se propager à plus de 200 pays dans le monde.

L’Ecosse, qui publie séparément ses propres statistiques, faisait état lundi de 1.262 décès liés au SARS-CoV-2.

Donner votre avis