Coronavirus: Un vaccin sera disponible fin novembre en chine, plus de 5 millions de cas en Inde

Partagez cet article

BOMBAY (Reuters) – L’Inde a recensé 83.809 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus au cours des vingt-quatre dernières heures, un plus bas quotidien en une semaine, selon les données communiquées mardi par le ministère fédéral de la Santé.

Le bilan dans le pays est désormais de 4,93 millions de cas et plus de 80.000 décès, dont 1.054 morts recensés au cours des vingt-quatre dernières heures.

Les potentiels vaccins contre le coronavirus actuellement en développement en Chine pourraient être disponibles pour le grand public dès début novembre, a déclaré lundi soir une représentante du Centre chinois de prévention et de contrôle des maladies.

Quatre vaccins candidats développés en Chine sont entrés dans l’ultime phase des essais cliniques.

Des doses d’au moins trois vaccins expérimentaux ont été proposés aux travailleurs essentiels dans le cadre d’un programme d’urgence lancé en juillet.

La “phase 3” des essais cliniques se déroule sans accroc et les vaccins pourraient être prêts pour la population en novembre ou décembre, a déclaré Guizhen Wu lors d’un entretien à la télévision publique.

Elle a dit avoir elle-même reçu en avril un vaccin expérimental, sans préciser lequel, et ajouté ne pas avoir connu de symptômes anormaux au cours des derniers mois.

Donner votre avis