Coronavirus: Le vaccin Pfizer sera disponible dès cette semaine au Royaume-Uni

Coronavirus: Le vaccin Pfizer sera disponible dès cette semaine au Royaume-Uni

LONDRES (Reuters) – La Grande-Bretagne se prépare à devenir le premier pays à déployer le vaccin de Pfizer et BioNTech contre le COVID-19, cette semaine, en le rendant initialement disponible dans les hôpitaux, a annoncé dimanche le gouvernement.

Les premières doses devraient être administrées mardi, le National Health Service (NHS) donnant la priorité à la vaccination des plus de 80 ans et des travailleurs du système de santé les plus exposés, ainsi qu’à celle du personnel et des résidents des maisons de soins.

La Grande-Bretagne a approuvé la semaine dernière une utilisation d’urgence du vaccin développé par Pfizer et BioNTech et a commandé 40 millions de doses au total.

Chaque personne ayant besoin de deux doses, cette commande permettra de vacciner 20 millions de personnes sur un total de 67 millions d’habitants. Environ 800.000 doses devant être disponibles au cours de la première semaine.

Les doses initiales qui sont arrivées de Belgique sont stockées dans des lieux sécurisés à travers le pays où leur qualité sera contrôlée, a déclaré le ministère de la Santé.

Ce déploiement coïncide avec des discussions cruciales et difficiles entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne sur un accord commercial post-Brexit, avant la fin d’une période de statu quo prévue le 31 décembre, qui entraîneraient en cas d’échec des perturbations majeures dans la circulation des marchandises.

Le journal Observer a rapporté dimanche que, dans le cadre des plans d’urgence du gouvernement britannique, des dizaines de millions de doses de vaccin pourraient être acheminées vers la Grande-Bretagne par des avions militaires pour éviter les retards dans les ports causés par le Brexit.

“Nous nous sommes entraînés, nous sommes prêts, nous sommes parfaitement préparés à tout résultat possible”, a déclaré June Raine, responsable de l’agence de réglementation des médicaments qui a approuvé le vaccin, lors d’une interview à la BBC.

La Grande-Bretagne fait partie des premiers pays à déployer des vaccins en dehors du contexte d’un essai clinique.

Alors que le niveau de scepticisme vis-à-vis des vaccins inquiète les experts en santé publique, le Times et le Mail on Sunday ont rapporté que la reine Elizabeth (94 ans) et son mari le prince Philip (99 ans) feraient savoir le moment venu qu’il se sont fait vacciner.

Share

Written by:

3 140 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis