Coronavirus: Les écoles de Séoul fermées

Partagez cet article

SEOUL (Reuters) – La Corée du Sud a ordonné mardi à la plupart des écoles de la capitale Séoul et des alentours de fermer et d’organiser à nouveau les cours par internet, la dernière mesure en date destinée à empêcher une résurgence des cas de contamination au coronavirus.

Les autorités sanitaires nationales ont fait état de 280 nouveaux cas confirmés au cours des vingt-quatre dernières heures, portant le nombre total d’infections à 17.945 dont 310 cas mortels.

Il s’agit d’un bilan quotidien en baisse par rapport à celui de la veille, qui constituait un record depuis début mars avec 397 nouveaux cas.

Mais alors que la plupart des nouveaux cas ont été signalés à Séoul et dans sa périphérie, des zones hautement peuplées, les autorités sanitaires préviennent que la Corée du Sud se trouve au bord d’une épidémie d’ampleur nationale et ont appelé la population à se confiner et limiter les déplacements.

Le ministère de l’Education a annoncé mardi que tous les étudiants – à l’exception des lycéens de dernière année – des villes de Séoul et d’Incheon et de la province de Geonggi auront uniquement des cours en ligne jusqu’au 11 septembre.

Le début du second semestre avait été reporté à plusieurs reprises depuis mars, mais la plupart des écoles du pays avaient rouvert par phases entre le 20 mai et le 1er juin du fait de la diminution des nouveaux cas quotidiens de contamination.

Au cours des deux semaines écoulées, au moins 150 étudiants et 43 membres du personnel scolaire ont été testés positifs au coronavirus dans Séoul et ses environs, a indiqué la ministre de l’Education, Yoo Eun-hae, lors d’un point de presse.

Donner votre avis