Coronavirus: L’Allemagne maintient les restrictions sanitaires et conseille la vaccination

test Coronavirus

BERLIN (Reuters) – Angela Merkel a préconisé mardi le maintien de restrictions et incité les Allemands à se faire vacciner contre le COVID-19 face au risque d’une quatrième vague épidémique à l’automne, tout en excluant l’hypothèse d’une vaccination obligatoire.

“Nous n’avons pas l’intention de prendre cette voie. Il n’y aura pas de vaccination obligatoire”, a tranché la chancelière allemande lors d’une conférence de presse, alors que la décision française d’instaurer une obligation vaccinale pour les soignants a fait débat outre-Rhin.

“La question centrale est de savoir combien de personnes vont chercher à se faire vacciner”, a poursuivi Angela Merkel. “Plus les gens se feront vacciner, plus nous serons tous libres à nouveau.”

Les autorités sanitaires allemandes ont fait état mardi de 646 nouveaux cas de contamination par le coronavirus, contre 440 une semaine plus tôt. Le taux d’incidence sur sept jours est remonté à 6,4 pour 100.000 habitants contre 4,9 sur la même période.

La présidente du Conseil d’éthique allemand, Alena Buyx, a déclaré mardi que les restrictions ne devraient pas être levées en Allemagne tant qu’une grande partie de la population n’aura pas été intégralement vaccinée, ce qui n’est pas encore le cas d’un Allemand sur deux.

Sur l’antenne de la ZDF, Alena Buyx a jugé que la décision du gouvernement britannique de lever presque toutes les restrictions sociales à partir du 19 juillet était “une expérimentation hautement risquée”.

Environ deux adultes britanniques sur trois ont été vaccinés, contre 43% des Allemands, mais certains ministres à Londres commencent à s’inquiéter de la remontée des cas de contamination par le coronavirus à l’approche du 19 juillet, baptisé “jour de la liberté”.

Related posts

Donner votre avis