Ali Hadad, l’homme d’affaires algérien lié à Bouteflika arrêté à la frontière

Partagez cet article

ALGER, 31 mars (Reuters) – Un important homme d’affaires algérien, Ali Haddad, qui faisait partie du cercle restreint du président Abdelaziz Bouteflika, a été arrêté à la frontière tunisienne, a déclaré un proche ce dimanche, alors que des pressions étaient exercées sur le dirigeant de longue date pour qu’il démissionne de son poste de président du FCE.

Pendant des semaines des manifestations réclament la fin du système , Bouteflika a été lâché par plusieurs alliés proches, mais aucun de ses partisans importants n’a été arrêté avant Haddad.

Les manifestants d’un pays comme l’Algérie, grand  producteur de pétrole et de gaz, souhaitent qu’une nouvelle génération de dirigeants remplace une élite dirigeante composée par des prédateurs,  d’oligarques, d’officiers de l’armée et de dirigeants syndicaux.

Donner votre avis