Rio : Trois militaires tués cette semaine lors de raids dans les favelas

Partagez cet article

RIO DE JANEIRO (Reuters) – Trois militaires sont morts cette semaine lors d’opérations contre les cartels de la drogue dans les favelas de Rio de Janeiro, a annoncé mercredi l’armée brésilienne.

L’armée avait fait état lundi de sept morts, dont deux militaires et cinq civils, mais le bilan s’est alourdi mercredi après le décès d’un troisième militaire qui a succombé à ses blessures.

Le gouvernement fédéral brésilien a ordonné en février à l’armée de prendre le commandement des forces de police de l’Etat de Rio de Janeiro, afin d’endiguer les violences dues aux cartels de la drogue.

Depuis le début des opérations il y a six mois, le nombre d’homicides et de personnes tuées dans des confrontations avec la police ont augmenté, montrent des données officielles publiées la semaine dernière.

La question de la violence est devenue centrale dans la campagne présidentielle en vue du scrutin d’octobre prochain. De nombreux candidats cherchent à mettre en valeur leurs compétences en matière de lutte contre la criminalité, pour s’attirer les voix d’un électorat fatigué par les difficultés économiques et une corruption endémique.

Donner votre avis