19/09/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Pétrolier: L’Iran promet de riposter à toute “attaque” occidentale

iran navire

DUBAI (Reuters) – L’Iran répondra avec célérité à toute menace contre sa sécurité, a averti lundi le ministère iranien des Affaires étrangères après qu’Israël, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont mis en cause Téhéran dans l’attaque au large d’Oman d’un pétrolier géré par une entreprise israélienne.

La République islamique a nié toute implication dans l’incident qui a coûté la vie à deux membres d’équipage – un Britannique et un Roumain – du tanker Mercer Street jeudi en mer d’Oman. 

Washington et Londres ont promis dimanche de coopérer avec leurs alliés pour élaborer une réponse à ce qu’ils considèrent comme une attaque iranienne contre ce navire battant pavillon libérien, dont les propriétaires sont japonais, et qui est géré par l’armateur Zodiac Maritime, à capitaux israéliens.

Boris Johnson a décrit l’incident comme une “attaque clairement inacceptable et scandaleuse” contre un navire commercial.

“L’Iran doit faire face aux conséquences de ce qu’il a fait”, a dit lundi le Premier ministre britannique à des journalistes.

“Un ressortissant britannique est mort. Il est absolument vital que l’Iran, et chaque autre pays, respecte les libertés de navigation à travers le monde, et le Royaume-Uni va continuer d’insister là-dessus”, a-t-il poursuivi.

La Grande-Bretagne a convoqué lundi l’ambassadeur d’Iran à Londres. L’Iran a répliqué immédiatement en convoquant le chargé d’affaires britannique à Téhéran ainsi que l’émissaire roumain pour les “accusations formulées par leurs pays contre la République islamique”, a rapporté l’agence de presse semi-officielle Fars.

“L’Iran n’a aucune hésitation à protéger sa sécurité et ses intérêts nationaux, et répondra avec célérité et fermeté à toute éventuelle initiative”, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, cité par la télévision publique iranienne.

Il a ajouté “regretter les accusations sans fondement du ministre des Affaires étrangères britannique contre l’Iran, qui ont été répétées par le secrétaire d’Etat américain (…) et qui contiennent des accusations contradictoires, erronées et provocatrices”.

L’US Navy, qui a escorté le pétrolier Mercer Street, a déclaré samedi que les premiers éléments suggéraient une attaque au drone.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a accusé Téhéran de tenter de minimiser sa responsabilité dans l’attaque, dénonçant la “lâcheté” des dénégations iraniennes