05/03/2024

Algérie24.net

Les News en toute liberté sans buzz

NEW YORK : DES MILLIERS DE MANIFESTANTS CRIENT FREE PALESTINE

palestine israël

AFP- Aux cris de « Libérez, libérez la Palestine », plusieurs milliers de personnes ont manifesté vendredi en plein cœur de New York pour réclamer la fin de la « colonisation israélienne » et dénoncer le soutien des Etats-Unis à Israël, tout en exprimant leurs craintes face aux opérations militaires à Gaza.

Dans la mégapole carrefour de toutes les communautés et religions, une nuée de drapeaux palestiniens était visible sur l’avenue Broadway, entre les 40e et 42e rues, à deux pas de Times Square, ont constaté des journalistes de l’AFP.

En majorité jeunes, et de toutes origines, portant keffiehs et foulards, les manifestants ont appelé à la « libération » de la « Palestine » et accusé Israël de « génocide », six jours après les attaques meurtrières du Hamas, qui ont tué plus d’un millier de civils en Israël. Depuis, Israël bombarde sans relâche la bande de Gaza et a appelé la population civile à évacuer le nord de ce territoire pauvre, augurant une vaste offensive terrestre.

« Je suis extrêmement inquiète, il faut que ça s’arrête », a déclaré au cœur de la manifestation une professeure de 43 ans, Liz Zacharia, qui vit à New York depuis 12 ans après avoir grandi en Californie, d’un père « originaire de Jérusalem ». Pour elle, « le projet colonial d’Israël doit s’arrêter maintenant, car il ne fait qu’accroître le cycle de la violence et l’oppression des Palestiniens ».

De nombreuses pancartes appellent à mettre fin à un « génocide » ou à un « apartheid » de la part d’Israël. « Du fleuve (Jourdain) à la mer, la Palestine sera libre », scandent aussi les manifestants, un slogan considéré comme un appel à la destruction de l’Etat d’Israël par des organisations juives. Beaucoup de banderoles demandent aussi aux Etats-Unis de mettre fin à leur « soutien » à Israël.

« C’est mon devoir, non seulement en tant que musulmane, mais aussi en tant qu’être humain, de manifester avec tout le monde contre les crimes que l’occupation israélienne a causés au peuple palestinien », explique Laibah Faiaz, 21 ans. « Personne ne reconnaît l’ampleur de la destruction qu’ils ont infligée à ces innocents », ajoute-t-elle.

Depuis samedi, New York, mégapole de 8 à 9 millions d’habitants, dont 1 à 2 millions de juifs, vit au rythme des manifestations de soutien à la cause palestinienne et de veillées ou manifestations en solidarité avec les victimes israéliennes des attaques du Hamas. A l’image du reste des Etats-Unis, de nombreux rassemblements ont lieu dans les campus, comme dans la prestigieuse université Columbia.