L’UE veut un plan de relance dès l’été

Partagez cet article

PARIS (Reuters) – “Il n’est pas question d’attendre un an” pour enclencher le plan de relance de l’Union européenne, estime le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Paolo Gentiloni, dans une interview aux Echos.

“A mon sens, il faut que cette stratégie de relance commence au deuxième semestre 2020, et pas au mois de décembre, souligne l’ancien président du Conseil italien dans cet entretien mis en ligne mercredi soir par le quotidien économique.

“Nous allons rentrer, dès les prochaines semaines, dans (une) phase de rétablissement, tout en coexistant avec le virus. Et c’est durant cette phase que nous devons mettre en place notre stratégie de relance”, ajoute-t-il.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne se sont entendus jeudi dernier pour constituer un fonds d’urgence de l’ordre de 1.000 milliards d’euros afin de faire face aux conséquences économiques de la crise du coronavirus, tout en reportant à l’été les décisions sur les points de divergences.

Donner votre avis