Le Mali émet un mandat d’arrêt international contre le fils de l’ancien président Keita

karim keita mali

BAMAKO (Reuters) – Les autorités maliennes ont demandé l’émission d’un mandat d’arrêt international à l’encontre du fils de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita dans une affaire liée à la disparition d’un journaliste en 2016, ont déclaré mardi deux sources judiciaires.

Interpol, qui s’est refusé à tout commentaire, peut émettre une “notice rouge” au nom des pays membres, qui demande à la police du monde entier de localiser et d’arrêter provisoirement une personne recherchée en vue de son extradition, de sa remise ou d’une action judiciaire similaire.

Une source au tribunal de Bamako et une source à la Cour d’appel ont déclaré que les autorités avaient demandé un mandat d’arrêt international à l’encontre de Karim Keita, sans donner plus de détails.

Le bureau du procureur et la police n’ont pas confirmé cette démarche.

Karim Keita n’a pas pu être joint pour un commentaire

Related posts

Donner votre avis