19/10/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Des chercheurs chinois veulent intercepter des astéroïdes avec des fusées

fusée Chinoise

PEKIN (Reuters) – Des chercheurs chinois veulent envoyer plus de 20 des plus grandes fusées chinoises afin de s’entraîner à détourner un astéroïde de grande taille, une technique qui pourrait s’avérer cruciale si l’un de ces corps célestes menaçait d’entrer en collision avec la Terre.

Cette possibilité ne relève pas de la science-fiction. Vers la fin de 2021 ou le début de 2022, les Etats-Unis lanceront un robot spatial chargé d’intercepter deux astéroïdes proches de la Terre.

Lorsque l’engin spatial atteindra le plus petit des deux corps célestes un an plus tard, il s’y écrasera volontairement afin que les spécialistes de la Nasa puissent étudier les changements éventuels sur la trajectoire de l’astéroïde.

Ce sera la première tentative de l’humanité de changer la trajectoire d’un objet céleste.

Au Centre national des sciences spatiales de Chine, des chercheurs ont découvert, lors de simulations, que 23 fusées Longue Marche 5 frappant simultanément pourraient dévier un gros astéroïde de sa trajectoire initiale d’une distance égale à 1,4 fois le rayon de la Terre.

Leurs calculs sont basés sur Bénou, un astéroïde de la taille d’un gratte-ciel situé à quelque 320 millions de kilomètres de la Terre.

Selon les estimations actuelles, il y a environ 1% de chances qu’un astéroïde de 100 mètres de large frappe la Terre dans les 100 prochaines années, a déclaré le professeur Gareth Collins de l’Imperial College de Londres.

« Une collision avec un astéroïde de la taille de Bénou est environ 10 fois moins probable », a-t-il déclaré.

Selon les scientifiques, modifier la trajectoire d’un astéroïde présente moins de risques que de le détruire à l’aide d’explosifs nucléaires, ce qui pourrait créer des fragments plus petits sans modifier leur trajectoire.