19/07/2024

Algérie24.net

Les News en toute liberté sans buzz

L’armée Sioniste prévoit d’utiliser des robots tout-terrain contre le Hamas à Gaza

gaza

L’armée israélienne prévoit d’utiliser des robots tout-terrain contre le Hamas à Gaza. Ces robots, développés par la société israélienne Roboteam, sont conçus pour améliorer les capacités militaires sur le terrain et réduire les risques pour les soldats.

Contrat majeur avec les Marines américains

En mai dernier, Roboteam a annoncé avoir signé un contrat de 30 millions de dollars avec les Marines américains. Ce contrat porte sur la fourniture de 200 robots tactiques MTGR15. Ces robots, légers et compacts, pèsent environ 8 kg et mesurent moins d’un demi-mètre.

Caractéristiques des robots

Les robots MTGR15 sont télécommandés via une unité de contrôle équipée d’un écran de 7 pouces. Ils peuvent accomplir diverses missions, notamment l’élimination de munitions explosives, les manœuvres tactiques et les missions de reconnaissance. Leur utilisation vise à réduire l’exposition des soldats aux dangers et aux embuscades.

Gaza : un terrain d’essai pour les technologies militaires

Depuis 2014, les robots de Roboteam sont utilisés à Gaza pour explorer les tunnels du Hamas et localiser les militants. Ces robots sont équipés de caméras avec zoom puissant pour faciliter la reconnaissance. Leur efficacité est cependant remise en question, notamment à cause de la complexité des tunnels et des difficultés à localiser les prisonniers israéliens.

Succès ou échec des robots de Roboteam ?

Roboteam affirme que ses robots ont prouvé leur efficacité. Cependant, l’armée israélienne n’a pas encore réussi à résoudre le problème des tunnels à Gaza. Les critiques soulignent que, malgré les avancées technologiques, le facteur humain reste crucial pour le succès des opérations militaires.

Dépendance à la technologie et implications

Les experts critiquent la dépendance excessive de l’armée israélienne à la technologie. Cette dépendance affaiblit les compétences des soldats sur le terrain. La guerre de Gaza a montré que la technologie ne peut pas remplacer une stratégie militaire solide et une prise de décision humaine efficace.

Points de vue des experts militaires

La spécialiste israélienne en technologie, Tehila Altshuler, affirme que l’armée israélienne a trop compté sur la technologie, affaiblissant ainsi ses capacités humaines. Selon le colonel américain Thomas Greenwood, le facteur humain reste déterminant dans les conflits. La technologie, bien que précieuse, ne peut pas compenser une stratégie défaillante ou un mauvais design opérationnel.

Environnement opérationnel et défis

L’environnement complexe de Gaza pose des défis uniques pour les robots. Les tunnels sont profonds, labyrinthiques et remplis d’obstacles, dépassant souvent les capacités des robots. De plus, la réception des signaux est limitée à l’intérieur des tunnels, rendant le contrôle des robots difficile.

Limites des robots en guerre urbaine

Les guerres urbaines, comme celle à Gaza, réduisent l’efficacité des technologies de reconnaissance et de surveillance. Les forces attaquantes perdent leurs avantages technologiques dans des environnements urbains complexes. La mobilité limitée des robots dans des terrains inconnus et dangereux constitue également un défi.

L’armée israélienne espère que les robots tout-terrain amélioreront ses opérations à Gaza. Cependant, la dépendance excessive à la technologie, les défis spécifiques de Gaza et la nécessité d’une stratégie humaine solide posent des questions sur leur réelle efficacité. Pour réussir durablement, une combinaison de technologie avancée et de compétences humaines est indispensable.