19/07/2024

Algérie24.net

Les News en toute liberté sans buzz

Cisjordanie : Violences des Colons et l’Armée Israélienne Contre des Civils à Jenine

maison palestinien démolie

La Cisjordanie, région palestinienne occupée par Israël depuis 1967, continue d’être le théâtre de violences et de confrontations. Ce vendredi matin, cinq Palestiniens ont été tués lors d’un bombardement israélien sur une maison à Jénine, au cœur d’une escalade de violence qui implique l’armée israélienne et les factions de résistance palestiniennes. Cet article examine les récents événements, les actions des différents acteurs et les conséquences pour les civils.

Bombardement à Jénine

Selon les rapports, l’armée israélienne a pris d’assaut la ville de Jénine et a encerclé une maison, entraînant des échanges de tirs avec des résistants palestiniens. Les forces israéliennes ont renforcé leur présence dans la ville avec des troupes supplémentaires. La Brigade de Jénine, affiliée aux Brigades Al-Qods, a déclaré avoir découvert une force israélienne et engagé des combats dans la zone de Harsh Al-Saada, près du camp de réfugiés de Jénine.

Attaques de Drones et Confrontations Armées

L’armée israélienne a utilisé des drones pour cibler des groupes armés à Jénine. Une radio de l’armée israélienne a rapporté qu’un drone avait attaqué une cellule armée pendant des échanges de tirs. Les forces israéliennes ont également encerclé un bâtiment abritant des individus qualifiés de “terroristes” et ont échangé des coups de feu avec eux.

En parallèle, à Qalqilya, plusieurs véhicules militaires israéliens ont envahi la ville, effectuant des raids sur plusieurs maisons. Les forces d’occupation ont de nouveau arrêté le père de Tareq Daoud, un Palestinien recherché, pour faire pression sur lui afin qu’il se rende.

Escalades dans d’Autres Régions

Des incursions militaires ont également eu lieu à Yatta, au sud de Hébron, et à Turmus Ayya, au nord de Ramallah. À Naplouse, au nord de la Cisjordanie, des affrontements armés ont éclaté entre résistants palestiniens et forces israéliennes lors de l’incursion de l’armée dans la vieille ville. Hier soir, des Palestiniens ont été asphyxiés par des grenades lacrymogènes lors d’une invasion de l’armée israélienne dans plusieurs quartiers de la ville. Les forces d’occupation ont également investi les quartiers de Ras Al-Ain, Krum Ashour et Fatair, lançant des grenades assourdissantes.

Violence des Colons

La violence des colons israéliens a également augmenté. Selon l’agence de presse palestinienne, des colons ont tiré sur des maisons palestiniennes et attaqué des tentes dans les villages de Dura et Bireen, à Hébron. Dans le village de Bireen, des colons armés vêtus de l’uniforme de l’armée israélienne ont attaqué des tentes palestiniennes, agressant femmes et enfants.

Conséquences Humaines

Depuis le début de la guerre contre Gaza le 7 octobre dernier, l’armée israélienne et les colons ont intensifié leurs attaques en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est. Cette vague de violence a causé la mort de 561 Palestiniens, blessé 5350 autres et conduit à l’arrestation de 9520 personnes.

La situation en Cisjordanie reste critique avec une escalade continue de la violence affectant gravement les civils palestiniens. Les affrontements entre l’armée israélienne, les colons et les groupes de résistance palestiniens créent un climat de terreur et de désespoir. La communauté internationale doit intervenir pour mettre fin à ces violences et protéger les droits des civils. algerie24.net