19/05/2022

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

GAZA : Des bulldozers déterrent une tombe de l’époque romaine dans la ville

gaza

GAZA CITY, Bande de Gaza (AP) – Des bulldozers creusant pour un projet de logement financé par l’Égypte dans la bande de Gaza ont mis au jour les ruines d’une tombe datant de l’époque romaine, ont annoncé lundi les autorités du Hamas.

Le ministère palestinien du Tourisme et de l’Archéologie a déclaré que ses équipes avaient saisi des objets découverts dans la tombe et demandé l’arrêt des travaux de construction. Un archéologue indépendant a toutefois déclaré que les photos qu’il avait vues suggéraient que le site était un cimetière plutôt qu’une tombe.

Selon les médias locaux, des personnes, dont certaines utilisent des charrettes tirées par des ânes, ont pillé de nombreux artefacts sur le site au nord-ouest de la ville de Gaza. Les habitants de la région ont déclaré que des objets archéologiques, notamment des couvertures de cercueils et des briques gravées, avaient été trouvés une semaine avant l’annonce du ministère.

Gaza, une enclave côtière abritant plus de 2 millions d’habitants, est connue pour sa riche histoire découlant de son emplacement sur d’anciennes routes commerciales entre l’Égypte et le Levant. Mais l’occupation israélienne, un blocus, les conflits et la croissance urbaine rapide dans le territoire étroit et surpeuplé sont parmi les raisons pour lesquelles la plupart des trésors archéologiques de Gaza n’ont pas été protégés.

Un archéologue indépendant informé de la question a déclaré que les photos suggèrent que le site était un cimetière datant de la fin de l’ère romaine au début de la période byzantine il y a 1 600 ans.

« Ils indiquent qu’un temple romain ou une église byzantine se trouvent à proximité », a déclaré l’expert, qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat car il n’était pas autorisé à commenter.

La semaine dernière, les autorités du Hamas, le groupe militant qui a pris le contrôle de Gaza par la force à l’Autorité palestinienne en 2007, ont parrainé l’inauguration d’une église byzantine du Ve siècle qui a été restaurée par des organisations non gouvernementales locales et internationales en tant que musée.

Mais en 2017, les mêmes autorités ont détruit de grandes parties d’une colonie cananéenne datant de 4 500 ans pour ouvrir la voie à des projets de logement pour leurs propres employés.