Etats Unis : Va t-on destituer Trump ?

Etats Unis : Va t-on destituer Trump ?

Washington (AFP) – L’affaire ukrainienne a renforcé les appels à destituer Donald Trump, mais les leaders du parti démocrate hésitent encore à se lancer dans cette procédure plus politique que juridique, aux répercussions incertaines.

– Quelle est la procédure ? –

La Constitution prévoit que le Congrès puisse destituer le président (ou le vice-président, ou des juges fédéraux…) en cas de “trahison, corruption ou autres crimes et délits majeurs”.

La procédure se déroule en deux étapes.

D’abord, la Chambre des représentants enquête et vote, à une majorité simple (218 voix sur 435), des articles de mise en accusation détaillant les faits reprochés au président: c’est ce qui s’appelle “impeachment” en anglais.

En cas de mise en accusation, le Sénat, chambre haute du Congrès, procède au procès du président.

Au terme des débats, les 100 sénateurs votent sur chaque article. Il faut une majorité de deux tiers pour condamner, auquel cas la destitution est automatique et sans appel. Autrement, le président est acquitté.

– Quels sont les précédents ? –

Jamais un président n’a été destitué dans l’histoire américaine.

Deux présidents ont été mis en accusation mais finalement acquitté: les démocrates Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton poursuivi pour “parjure” en 1998 dans le cadre de sa liaison avec la stagiaire de la Maison Blanche Monica Lewinsky.

Le républicain Richard Nixon, en 1974, a préféré démissionner pour éviter une destitution certaine par le Congrès en raison du scandale du Watergate.

– Quel est le rôle de la Justice ? –

Il est nul. Les décisions de destitution ne sont pas contrôlées par le pouvoir judiciaire, le Congrès est le seul juge.

La justice ordinaire n’a pas non plus les moyens d’inculper un président en exercice. Cela “nuirait” au fonctionnement de la Maison Blanche a estimé le ministère de la Justice en 1973 et en 2000 dans des mémos qui font référence.

– Quels sont les reproches contre Trump ? –

Plusieurs élus démocrates réclament depuis avril le lancement d’une procédure de destitution contre Donald Trump sur la base des conclusions de l’enquête sur les ingérences russes dans la campagne présidentielle de 2016.

Après près de deux ans d’investigations, le procureur spécial Robert Mueller n’a pas trouvé de preuve de collusion entre Moscou et l’équipe du candidat Trump.

En revanche, il a relevé une série de pressions troublantes exercées sur son travail, qui pourraient relever de “l’entrave à la justice”.

Les démocrates ont également ouvert des enquêtes parlementaires sur ses impôts, de possibles conflits d’intérêt liés à ses affaires, ou encore sur des sommes versées pour faire taire des maîtresses présumées.

Désormais, ils soupçonnent aussi le locataire de la Maison Blanche d’avoir abusé de ses pouvoirs pour nuire à l’ancien vice-président Joe Biden, le favori de la course à l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2020.

Ils se demandent s’il a bloqué une aide militaire destinée à l’Ukraine pour forcer Kiev à ouvrir une enquête pour corruption contre Joe Biden et son fils Hunter.

– Pourquoi les démocrates hésitent-ils ?-

Les leaders du parti sont restés prudents jusqu’ici. Ils savent que la procédure risque de monopoliser le débat, au détriment des sujets de fond de la campagne présidentielle de 2020, et qu’elle est vouée à l’échec en raison de la majorité républicaine au Sénat.

Ils craignent aussi que l’exercice se retourne contre eux: lors des élections générales de 2000, les républicains avaient été pénalisés par la virulence de la tentative d’impeachment de Bill Clinton.

Mais la pression monte au sein du parti et de plus en plus de modérés se rallient à l’idée. Plus de 150 élus démocrates sur les 235 qui siègent à la Chambre des représentants se disent aujourd’hui favorables à initier une procédure de destitution.

Joe Biden a lui-même dit qu’il appellerait à lancer la procédure de destitution si Trump ne coopérait pas avec le Congrès.

Share

Written by:

3 243 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis