Covid19: 20 millions d’Américains pourraient être vaccinés cette année

Covid19: 20 millions d’Américains pourraient être vaccinés cette année

WASHINGTON (Reuters) – Il est réaliste d’espérer que 20 millions d’Américains soient vaccinés contre le COVID-19 d’ici la fin de l’année, a déclaré vendredi à Reuters le commissaire de l’agence américaine du médicament, Stephen Hahn.

Le patron de la Food and Drug Administration (FDA) a refusé de donner un calendrier précis sur la validation du vaccin expérimental développé par l’américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech, se contentant de dire que l’agence agirait “très rapidement” après la réunion d’un comité consultatif le 10 décembre.

Dès que la FDA aura approuvé un vaccin, “je serai le premier à me faire vacciner et j’encouragerai ma famille à le faire”, a déclaré Stephen Hahn lors d’une interview.

Il a également annoncé avoir eu une “discussion approfondie” à la Maison blanche avec le chef de cabinet, Mark Meadows, pour discuter du calendrier de vaccination.

Le site Axios avait rapporté que Stephen Hahn avait été convoqué en début de semaine à la Maison blanche pour s’expliquer sur les raisons pour lesquelles le vaccin de Pfizer et BioNTech n’avait pas encore été autorisé dans le pays.

Stephen Hahn a indiqué qu’il n’avait pas parlé au président élu Joe Biden, ni eu de contact avec son équipe, précisant que les discussions sur la distribution des vaccins étaient gérées par le département de la Santé et des Services sociaux.

De nombreux fonctionnaires fédéraux attendent une homologation du vaccin dans les jours qui suivront la réunion du 10 décembre, bien qu’un fonctionnaire de la FDA ait récemment déclaré qu’une telle décision pourrait prendre des semaines.

Donald Trump, qui a fait pression sur les laboratoires, pourrait enregistrer une dernière victoire avec la mise sur le marché d’un vaccin à quelques semaines de la passation de pouvoir à Joe Biden.

Le programme “Operation Warp Speed” a permis la conclusion d’accords avec plusieurs fabricants de médicaments afin d’accélérer la recherche de traitements efficaces pour lutter contre la pandémie liée au coronavirus.

La Grande-Bretagne a devancé les États-Unis cette semaine en approuvant le vaccin de Pfizer et BioNTech, en effectuant en partie une analyse “roulante” des données au fur et à mesure de leur disponibilité.

Share

Written by:

3 142 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis