04/12/2022

C'est le 1er Novembre

Qu'on n'oublie pas les vrais Chouhadas

Coupe arabe Fifa: L’Algérie domine le Qatar (2-1) et ira jouer la finale face à la Tunisie -Vidéo

Belaïli

DOHA (APS)  – Séduisante et volontaire à souhait, la sélection nationale A’ de football, a créé un véritable exploit, en validant son billet pour la finale de la Coupe arabe de la Fifa-2021, aux dépens du Qatar, pays organisateur (2-1), mercredi soir au stade Al-Thumama de Doha, au bout d’un scénario hitchcockien, donnant rendez-vous à la Tunisie, samedi au dernier stade de cette 10e édition.

Le début de la rencontre a été équilibré entre les deux équipes, où chacune voulait prendre le taureau par les cornes. La première action de la partie a été à l’actif du Qatar. L’attaquant Ali Al-Moez a tenté une frappe acrobatique qui a fini tout proche de la lucarne du portier Raïs M’bolhi (12e).

En présence de quatre joueurs à vocation offensive : Brahimi, Belaïli, Meziani, et Bounedjah, l’équipe nationale a dû attendre la 21e minute pour se créer la première occasion. Après un sublime une-deux entre Benayada et Meziani, ce dernier centre pour Bounedjah, qui n’est pas parvenu à reprendre la balle devant le gardien de but qatarien Saâd Al-Sheeb.

Les « Verts » ont monté en puissance au fil des minutes pour inquiéter sérieusement l’arrière garde d' »Al-Annabi ». A la 32e minute, Bounedjah décale pour Brahimi à l’entrée de la surface, mais le sociétaire d’Al-Rayyan SC (Qatar) tire sur le gardien de but. Les « Verts » venaient de s’offrir une grosse occasion pour ouvrir le score.

L’arbitre polonais Marciniak Szymon a renvoyé les deux protagonistes aux vestiaires sur un score de parité, avec un léger ascendant pour les Algériens, qui auraient pu prendre l’avantage, mais se sont montrés inefficaces dans le dernier geste.

Après la pause citron, les coéquipiers de Tayeb Meziani sont revenus avec l’intention de maintenir la cadence, face à une équipe qatarienne imprévisible, qui s’est reposée sur la vivacité de son attaquant Akram Afif.

L’Algérie a failli ouvrir la marque par Bounedjah, servi en profondeur par le latéral gauche Lyes Chetti, très en jambes, mais le tir du buteur d’Al-Sadd (Qatar) est passé juste à côté du poteau droit du portier qatarien (52e).

Belaïli envoie les « Verts » en finale

Subissant la pression des « Verts », la défense qatarienne a fini par craquer peu avant l’heure de jeu. Un corner algérien est repoussé par le portier adverse, mais Hocine Benayada reprend d’une belle reprise de volée, que Djamel Benlamri dévie légèrement de la tête au fond des filets (59e).

Alors qu’il représente un véritable poison pour la défense adverse, Bounedjah sort sur blessure (67e), pour être remplacé par le défenseur Mehdi Tahrat, un changement tactique de la part de Bougherra, pour renforcer l’arrière garde algérienne.

La réaction du Qatar ne s’est pas faite attendre. La reprise de la tête de Boualem Khoukhi, a été repoussée grâce à une excellente parade de M’bolhi (71e).

Durant le dernier quart d’heure de la partie, les « Verts » pressent haut, ce qui crée des difficultés aux qatariens dans leurs sorties de balle.

Complétement déchaînés en fin de match, les joueurs du sélectionneur espagnol Félix Sanchez se sont rués vers le camp algérien, ce qui leur a permis d’égaliser dans le temps additionnel (90e+7) sur une reprise de la tête de Mohamed Muntari.

Alors que tout le monde croyait que le Qatar allait continuer à presser les « Verts » pour renverser la vapeur, Brahimi s’infiltre dans la surface et provoque un penalty, transformé en deux fois par Youcef Belaïli (90e+17), qui signe son deuxième but dans ce tournoi.

Au terme de 19 minutes de temps additionnel, que le camp algérien a contesté, l’Algérie a arraché une qualification amplement méritée, aux dépens du champion d’Asie en titre, dont les supporters ont vécu une fin de soirée cruelle.

L’équipe nationale donne ainsi rendez-vous à la Tunisie, en finale de cette 10e édition, prévue samedi au stade Al-Bayt (16h00). Les « Aigles de Carthage » ont éliminé l’Egypte, grâce à un but contre son camp du milieu de terrain Amro Al-Soulia (90e+4).

Pour rappel, le vainqueur du tournoi empochera une prime conséquente de 5 millions de dollars. Le finaliste aura 3 millions de dollars, tandis que le troisième et le quatrième percevront respectivement 2 et 1,5 millions de dollars.

L’équipe entrante : M’bolhi (C), Benayada, Chetti, Benlamri, Bedrane, Draoui, Bendebka, Brahimi, Belaïli, Meziani (Soudani, 76e), Bounedjah (Tahrat, 67e).

Vidéo – Coupe Arabe FIFA – Qatar – Algérie (1-2) – images : Beinsports