Coronavirus: Un lourd bilan pour l’état de New York

Partagez cet article

NEW YORK (Reuters) – L’Etat de New York a enregistré 731 décès supplémentaires liés au coronavirus en 24 heures, la progression quotidienne la plus lourde depuis le début de l’épidémie qui a provoqué pour l’heure la mort de 5.489 personnes, a annoncé mardi le gouverneur de l’Etat, Andrew Cuomo.

La veille, le bilan quotidien était de 599 décès en plus.

Quelque 656 malades ont par ailleurs été hospitalisés au cours des dernières 24 heures, contre 358 la veille.

Le gouverneur Cuomo a cependant déclaré qu’il pensait que la courbe des hospitalisations liées au Covid-19 était en train d’atteindre un plateau.

La “distanciation sociale” fonctionne, a-t-il dit, ajoutant que les habitants du quatrième Etat le plus peuplé du pays étaient en train de “changer la courbe de croissance du virus”.

Le maire de la ville de New York, Bill de Blasio, a estimé pour sa part qu’il était prématuré d’affirmer que la lutte contre le coronavirus avait atteint un tournant mais a lui aussi fait état de développements encourageants.

“Je peux dire qu’au cours des tout derniers jours, quelque chose a commencé à changer. Nous ne savons pas si cela sera durable, mais c’est à ce stade significatif”, a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

“Pour la première fois depuis de nombreuses journées, nous n’avons pas observé une augmentation massive du nombre de respirateurs artificiels nécessaires” à la prise en charge de malades, a-t-il dit en évoquant les informations qui remontent des hôpitaux les plus touchés par la vague, comme l’Elmhurst Hospital dans le Queens ou le Lincoln Medical Center dans le Bronx.

Au niveau national, deux des principaux acteurs de la santé aux Etats-Unis, le médecin chef Jerome Adams et le directeur des Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC) Robert Redfield, ont estimé mardi que l’épidémie pourrait être moins meurtrière que ne le suggéraient de récentes projections relayées par la Maison blanche.

Donner votre avis