Coronavirus: La Chine veut éviter une deuxième vague

Partagez cet article

SHANGHAI/PEKIN (Reuters) – Un nombre croissant de cas importés de contamination au coronavirus risque de confronter la Chine à une deuxième vague épidémique, alors que les transmissions locales ont “pratiquement cessé”, a mis en garde dimanche un responsable des autorités sanitaires chinoises.

La Chine, où le virus SARS-CoV-2 est apparu en décembre dernier avant de gagner l’ensemble de la planète, a enregistré au total 693 cas importés de l’étranger, ce qui signifie que “la possibilité d’une nouvelle vague d’infections demeure relativement élevée”, a prévenu Mi Feng, porte-parole de la Commission nationale de la santé.

Près d’un quart de ces cas importés concernent des voyageurs arrivés à Pékin, où se concentrent les plus grands risques de contamination, a précisé le porte-parole du gouvernement de la capitale, Xu Hejian. “Il n’y a aucune raison de relâcher notre vigilance.”

La plupart de ces cas sont importés par des ressortissants chinois revenant de l’étranger.

Les compagnies aériennes chinoises ont reçu ordre de réduire drastiquement leurs vols internationaux dimanche et l’entrée sur le territoire des étrangers disposant d’un visa en règle et d’un permis de séjour à compter de la date du 28 mars a été suspendue.

Aucun traitement ni vaccin n’est connu à ce jour contre le nouveau virus, qui a fait plus de 30.000 morts dans le monde.

Les autorités sanitaires chinoises ont indiqué dimanche avoir répertorié samedi 45 nouveaux cas de contamination au coronavirus en Chine continentale, dont un cas seulement de transmission locale.

Dans son point quotidien, la Commission nationale de la santé chiffre à 81.439 le nombre total d’infections en Chine continentale depuis que l’épidémie de Covid-19 est apparue dans le centre du pays en décembre dernier.

Cinq décès supplémentaires liés au virus ont été signalés, a-t-elle précisé, ce qui porte le bilan à 3.300 décès.

Tous ces décès se sont produits à Wuhan, berceau de l’épidémie, où les mesures de restrictions ont progressivement été levées ces derniers jours. La ville n’a cependant recensé qu’un seul nouveau cas au cours des dix derniers jours.

Donner votre avis