Coronavirus: Au Pays-Bas 3% de la population présentent des Anticorps

Partagez cet article

AMSTERDAM (Reuters) – Une étude réalisée auprès des donneurs de sang aux Pays-Bas suggère qu’environ 3% d’entre eux ont développé des anticorps contre le nouveau coronavirus, ce qui pourrait fournir une indication de la proportion de la population ayant déjà été contaminée, ont annoncé les autorités sanitaires néerlandaises jeudi.

Les conclusions de cette analyse ont été présentées par le directeur de l’Institut national de la Santé (RIVM), Jaap van Dissel, à l’occasion d’un débat avec le Parlement.

“Cette étude montre qu’environ 3% des Néerlandais ont développé des anticorps contre le coronavirus,” a déclaré Jaap van Dissel.

“A partir de ce chiffre, on peut calculer que plusieurs centaines de milliers de personnes”, sur une population totale de 17 millions, ont développé ces molécules du système immunitaire en réponse à une infection par le coronavirus, a-t-il expliqué.

A l’heure actuelle, les bilans officiels nationaux font état de 28.158 cas confirmés d’infection par le coronavirus aux Pays-Bas, mais les tests sont limités aux cas graves de COVID-19 (la maladie que développent certaines personnes contaminées par le coronavirus) et aux personnels soignants.

Donner votre avis