29/09/2022

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Brexit : L’UE ne cherche pas à retenir la Grande-Bretagne, selon Juncker

brexit

BRUXELLES (Reuters) – L’Union européenne ne cherche pas à retenir la Grande-Bretagne dans le bloc, a dit le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, précisant vouloir discuter avec Londres des relations post-Brexit dès que le Parlement britannique aura approuvé la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE.

« On insinue que notre objectif est de maintenir le Royaume-Uni dans l’Union européenne par tous les moyens possibles. Cela n’est pas notre intention », déclare Jean-Claude Juncker dans un entretien au journal allemand Welt am Sonntag publié dimanche.

« Tout ce que nous voulons, c’est de la clarté quant à nos relations futures », a-t-il ajouté, soulignant la nécessité pour l’UE de se focaliser sur son unité à l’approche des élections européennes prévues en mai.

Jean-Claude Juncker a estimé que la Grande-Bretagne devait mettre de l’ordre dans ses affaires, alors que, à moins de 100 jours de la date fixée pour le Brexit, la Première ministre britannique Theresa May n’a toujours pas réussi à faire ratifier par son Parlement l’accord de retrait négocié avec Bruxelles.

Le vote à la Chambre des Communes, qui était prévu le 11 décembre, a été reporté in extremis et doit désormais avoir lieu dans la semaine du 14 janvier.

« Je considère que (le Royaume-Uni) quittera l’UE, puisque c’est ce que son peuple a décidé », a déclaré Juncker en référence au référendum de 2016.

Il y a une probabilité que le gouvernement britannique fasse machine arrière sur le Brexit si le Parlement rejette en janvier l’accord établi entre Londres et Bruxelles, a dit toutefois le ministre britannique du Commerce, Liam Fox, dans un entretien au Sunday Times.