Brexit: Londres va proposer un statut particulier pour l’Irlande du Nord

Partagez cet article

LONDRES (Reuters) – Londres va présenter aux Européens d’accorder à l’Irlande du Nord un statut particulier afin d’aplanir les divergences qui entravent les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, déclare le ministre britannique chargé du Brexit, David Davis, dans un entretien publié vendredi par le Sun.

Le projet proposé par le gouvernement vise à accorder un statut britannique et européen à l’Irlande du Nord afin qu’elle puisse commercer avec l’Union et à instaurer une zone tampon qui permettrait d’éviter le rétablissement d’une frontière physique avec la République d’Irlande.

David Davis propose d’instaurer une zone d’une quinzaine de kilomètres de large tout au long de la frontière et où les dispositions commerciales européennes subsisteraient après la sortie du Royaume-Uni de l’Union.

Européens et Britanniques excluent le rétablissement d’une frontière physique entre la République d’Irlande, membre de l’UE, et l’Irlande du Nord, composante du Royaume-Uni, afin de ne pas réveiller les tensions communautaires sur l’île. L’UE souligne cependant que l’absence de frontière est impossible avec la sortie britannique du marché unique et de l’union douanière.

Donner votre avis