01/07/2022

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Al Jazeera publie une image d’une balle qui aurait tué la journaliste Shireen Abu Akleh

Sherren abu akla

JERUSALEM (AP) – Le réseau d’information Al Jazeera a publié une image de la balle qui, selon elle, a tué sa journaliste chevronnée Shireen Abu Akleh alors qu’elle couvrait une opération militaire israélienne en Cisjordanie occupée le mois dernier.

Il a identifié la balle comme étant une balle de 5,56 mm de fabrication américaine tirée d’un fusil M4, couramment utilisé par les forces israéliennes. L’armée israélienne affirme que les militants palestiniens utilisent les mêmes munitions.

L’armée a publié sa propre image de sacs de balles qui, selon elle, ont été confisqués lors d’un raid le mois dernier. Les puces des deux images semblent identiques, avec un marquage vert sur les pointes.

Al Jazeera n’a pas précisé comment elle avait obtenu la prétendue image de la balle, qui est détenue par l’Autorité palestinienne. La photo montre ce qui semble être une balle usée incurvée dans un récipient en plastique transparent étiqueté avec un marqueur rouge.

Une reconstruction de l’Associated Press de la fusillade soutient les récits de témoins palestiniens selon lesquels Abu Akleh a été abattu par les forces israéliennes, mais n’est pas parvenu à une conclusion définitive. Al Jazeera et l’Autorité palestinienne ont accusé Israël de la prendre pour cible, ce qu’Israël nie catégoriquement.

L’armée israélienne affirme qu’elle a été tuée lors d’une opération militaire complexe au cours de laquelle les troupes ont échangé des tirs avec des militants palestiniens. Il dit que seule une analyse balistique sophistiquée de la balle pourrait déterminer si elle a été tirée par un soldat israélien ou un militant.

L’AP dit qu’elle a des preuves accablantes qu’Israël était responsable et a refusé de remettre la balle pour analyse ou de coopérer avec Israël de quelque manière que ce soit. Sa propre enquête a révélé qu’elle avait été tuée par un obus de 5,56 mm tiré par un fusil semi-automatique Ruger Mini-14.

Israël dit avoir identifié le fusil de l’armée qui aurait pu tirer la balle mortelle mais aurait besoin d’analyser la balle pour parvenir à une conclusion ferme. Il n’a pas fourni de détails sur le fusil.

Abu Akleh, un Américain d’origine palestinienne âgé de 51 ans, était un correspondant à l’antenne très respecté du service de langue arabe d’Al Jazeera qui couvrait le conflit israélo-palestinien depuis plus de 25 ans.