21/09/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Afghanistan : La CIA aurait contribué à l’évacuation des citoyens américains restés à Kaboul

afghanistan

Les détails restent gardés, mais des rapports indiquent que la CIA a contribué à l’évacuation des citoyens américains restés à Kaboul après la prise de contrôle des talibans. Le Washington Post détaille l’évasion d’une femme afghano-américaine, qui travaillait sur un projet de l’USAID, de la ville.

Shaqaiq Birashk a été contactée par un homme affirmant, honnêtement, qu’il travaillait pour le gouvernement américain qui a mis en place le transport depuis son appartement. La campagne « à coups de poing blanc » a été un succès et Birashk a été emmené dans un complexe de la CIA connu sous le nom de Eagle Base. De là, elle a été transférée à l’aéroport international Hamid Karzai de Kaboul, et l’armée hongroise l’a ensuite envoyée par avion en Ouzbékistan. Après cela, elle est allée à Budapest avant de finalement retrouver sa famille dans le Colorado.

Une porte-parole de la CIA a déclaré au Post seulement que l’agence avait soutenu l’évacuation plus large de “diverses manières”, mais cinq responsables américains actuels et anciens familiers avec les missions, qui étaient distinctes des autres sauvetages aériens menés par l’armée américaine, ont perdu un peu plus de lumière sur la façon dont les choses se sont déroulées. Les sauvetages de la CIA se seraient appuyés en partie sur les forces antiterroristes afghanes toujours en activité après la chute du gouvernement central. Les forces auraient travaillé avec les troupes américaines pour “aider à arracher les gens de la foule à l’aéroport” et à récupérer les gens chez eux ou à des coins de rue convenus à l’avance. En savoir plus sur le Washington Post .