Turquie : Les recherches se poursuivent à Izmir après le séisme de vendredi

Partagez cet article

ANKARA (Reuters) – Les sauveteurs continuaient samedi de fouiller les décombres à Izmir, dans l’ouest de la Turquie, au lendemain du puissant séisme qui a secoué la région de la mer Egée, faisant 27 morts selon un bilan encore provisoire.

Selon les autorités turques, 25 personnes ont péri dans l’Ouest. La Grèce déplore quant à elle la mort de deux adolescents tués sur l’île de Samos.

A Izmir, une vingtaine de bâtiments ont été détruits.

Plus de 800 personnes ont été tuées en Turquie, selon la protection civile turque.

La Turquie, traversée de lignes de faille, est l’un des pays au monde les plus sujets aux tremblements de terre. Un séisme de magnitude 7,6 à Izmir a fait plus de 17.000 morts en août 1999.

La Turquie et la Grèce entretiennent des relations tendues et elles se sont encore dégradées récemment en raison de revendications territoriales contradictoires en Méditerranée orientale, zone potentiellement riche en hydrocarbures.

Les dirigeants deux pays se sont néanmoins téléphonés à la suite de ce séisme et se sont promis une aide mutuelle en cas de besoin, a rapporté Ankara.

Donner votre avis