Corée du Sud – Coronavirus: Soixante nouveaux cas confirmés

Partagez cet article

SEOUL (Reuters) – Soixante nouveaux cas de contamination au coronavirus ont été recensés en Corée du Sud, ce qui porte à 893 le nombre de personnes infectées dans le pays, ont déclaré mardi les autorités sanitaires locales, qui entendent examiner plus de 200.000 fidèles d’une église au coeur de l’épidémie.

Parmi les cas supplémentaires, 16 ont été signalés à Daegu, ville du sud du pays où se trouve l’église au centre de l’épidémie, et 33 ont été répertoriés dans la province voisine de Nord Gyeongsang, a indiqué le Centre de contrôle et de prévention des maladies (KCDC).

Un neuvième décès lié au virus a aussi été annoncé par les autorités à Séoul. Il s’agit d’un patient d’un hôpital de la province de Nord Gyeongsang.

Le gouvernement sud-coréen a déclaré dimanche le niveau d’alerte sanitaire le plus élevé, imposant notamment des restrictions aux activités publiques et allouant des ressources supplémentaires à la région affectée par la propagation massive du virus.

Le dirigeant de l’église Shincheonji a déclaré mardi avoir accepté de fournir aux autorités les noms de tous ses membres en Corée du Sud, soit environ 215.000 personnes selon les estimations de la presse locale.

Le gouvernement prévoit de tester “aussi vite que possible” l’ensemble des membres de l’église pour déterminer si ceux-ci sont porteurs du nouveau coronavirus, ont indiqué dans un communiqué les services du Premier ministre.

“Il est essentiel de tester tous les membres de l’église dans le but de contenir la propagation du virus et soulager l’anxiété du public”, est-il dit dans le communiqué.

Environ 60% des cas de contamination dans le pays sont considérés liés à cette église de Daegu, où une femme âgée de 61 infectée par le virus a assisté à plusieurs cérémonies.

Les autorités sud-coréennes cherchent toujours à déterminer la cause exacte de l’épidémie, alors que cette patiente n’avait pas voyagé récemment à l’étranger.

Donner votre avis